In-Fine Education

Charte In-FINE Comité des Partenaires


In-FINE, l’événement sur le numérique éducatif en 2021
In-Fine est un événement hybride qui se déroule à distance entre mars et juin et en présence à Poitiers, capitale de l’éducation les 3, 4 et 5 juin 2021.

Lieux et dates
L’évènement se déroule consécutivement sur 2 lieux : au Palais des congrès du Futuroscope les 3 et 4 juin et au Palais des Comtes de Poitou-Ducs d’Aquitaine à Poitiers centre, les 4 et 5 juin 2021.

Public ciblé
Il a pour objectif de rassembler les professionnels qui travaillent dans le champ du numérique pour l’Education et la Formation.
Universitaires, pédagogues, cadres et enseignants de la fonction publique et personnels des collectivités, entrepreneurs de la filière EdTech, fonds d’investissements, associations nationales qui développent une offre de service d’animation et de formation sont donc invités à s’inscrire sur le site[1] pour participer à In-FINE.

Objectifs
C’est aujourd’hui le premier événement qui se donne comme ambition de réunir tous les acteurs qui agissent au niveau scolaire, dans l’enseignement supérieur et encore dans la formation professionnelle continue pour partager leurs expériences quant à l’impact d’un monde numérisé sur les transformations de leurs missions, de leurs responsabilités ou de leurs compétences.
Dans cette perspective, In-FINE propose des lieux et des temps d’échanges pour débattre, se rencontrer et travailler ensemble sur ces transformations de l’acte d’enseigner et d’apprendre.
In-FINE souhaite également défendre la singularité française dans l’approche de l’appropriation des techniques et de l’innovation numérique afin d’aider la filière dans son développement à l’international en mobilisant l’ensemble de l’écosystème des partenaires internationaux.
Cette singularité composée de réflexions sur la finalité du progrès technique, sur la compréhension du bien-fondé à s’engager et de questionnement sur la conception et la conduite de politiques publiques se veut au service du développement d’une offre solide et utile à la communauté éducative pour enseigner et apprendre. (Cf. Annexe 1)

Un nouveau concept d’événement

Un cycle annuel de rencontres, de débats et d’échanges sur le web.
C’est pourquoi de mars à juin, chaque année, plusieurs dizaines d’événements sont proposés à la communauté des partenaires : ceux qui voient dans le numérique pour l’éducation et la formation un potentiel d’amélioration des conditions d’enseignement et d’apprentissage au service du progrès humain ; ceux qui se veulent acteurs engagés de la transformation pour enseigner et apprendre ; ceux qui souhaitent, collectivement, penser la transition des métiers de l’éducation et de la formation (en particulier l’impact du numérique sur les ingénieries mises en œuvre pour animer, médier et enseigner) ; ceux, enfin, qui ont la volonté de réfléchir collectivement à l’évolution de la place des apprenants, à la transformation de l’accès aux savoirs et à la manière de vivre respectueusement dans une société numérique.
In-FINE prévoit de se développer sur trois années consécutives (2021/2022/2023) afin d’installer ce nouveau concept d’événements hybrides et de construire une communauté In-FINE.
En ce sens, la communauté In-FINE qui se sera constituée au fil de 3 années d’événements, s’inscrit dans la dynamique d’une communauté apprenante telle que décrite dans le rapport de Catherine Bechetti-Bizot, Guillaume Houzel et François Taddéï[2]. Il s’agit pour la communauté qui se bâtira autour d’In-FINE de construire « une culture de la confiance, de la liberté en responsabilité, du mentorat bienveillant et de la coopération ».
Les événements proposés seront donc conçus par les organisateurs et par la communauté des partenaires au fil de l’année et permettront chaque mois de juin de faire le bilan sur l’avancée des réflexions et des travaux. Afin de rythmer l’année, des temps forts, de mars à juin, rassembleront la communauté sur les sujets souhaités par elle.
In FINE est l’espace et le lieu de rencontres et de débats des professionnels de l’enseignement scolaire, de l’enseignement supérieur et de la formation continue qui, en tant que professionnels, ont en commun de construire l’évolution de la société apprenante dans un monde numérique.
In FINE est un forum international, il invite des acteurs étrangers afin de faire connaître la singularité française, comment l’offre se structure et se développe à l’étranger et enfin comment les idées et valeurs défendues peuvent être diffusées vers la communauté internationale.

Une rencontre en présence pour se retrouver et conclure le cycle en juin
Le cycle se termine chaque année par une rencontre en présentiel. En 2021, le Forum se déroule les 3 et 4 juin au Palais des congrès du Futuroscope, les 4 juin et le 5 au Palais des Comtes de Poitou-Ducs d’Aquitaine à Poitiers. Il s’agit pour les partenaires de conclure par un temps de regroupement convivial et de présenter les travaux menés durant les quatre mois précédents à distance. In-FINE organise la rencontre et programme des interventions scientifiques, institutionnelles et valorise les professionnels du numérique pour l’Education et la formation en remettant plusieurs prix. Un temps festif laisse place à l’informel et une visite des lieux d’innovation est proposée. Des animations, des ateliers et des spectacles closent le programme.

Le comité des partenaires

In-FINE propose aux associations qui représentent les professionnels du numérique pour l’Education et la formation, aux think tank, aux représentants d’organisations à but non lucratif ou non gouvernementales, ou aux structures publiques qui agissent dans le domaine du numérique pour l’éducation et la formation (niveaux : scolaire, enseignement supérieur et formation professionnelle) de participer au comité des partenaires d’In-FINE. Les entreprises ne peuvent pas adhérer au comité des partenaires mais ont la possibilité de soutenir In-FINE dans le cadre des offres de sponsoring et du pack business d’In-FINE.
Les 15 organisateurs publics et privés se réunissent régulièrement dans des comités techniques et dans un comité de pilotage pour valider et pour mettre en œuvre le programme In-FINE. Ils ont la conviction que les changements importants qui renouvèlent depuis quelques années les manières d’enseigner et d’apprendre avec le numérique doivent être accompagnés en favorisant la rencontre et l’échange entre les acteurs et en identifiant leurs besoins communs pour accomplir ces nouvelles missions.
Participer au comité des partenaires, c’est adhérer aux valeurs défendues par In-FINE dans son manifeste (Cf. Annexe 1). C’est ensuite décider de partager ses idées et certaines productions avec les autres membres du comité des partenaires pour coconstruire le programme et les actions qui seront développées à la suite de la validation du comité de pilotage d’In-FINE.

Adhésion au comité des partenaires
Un bulletin d’adhésion permet de devenir membre du comité des partenaires. L’adhésion est gratuite. Elle n’est pas assujettie au règlement d’une cotisation. Toutefois un soutien financier peut être apporté. L’adhésion est, en revanche, liée à l’approbation expresse de la présente charte des partenaires.
En même temps que l’adhésion, le partenaire est invité à remplir une fiche descriptive qui permet de mieux le connaître et d’indiquer les attentes ou les motivations à participer à In-FINE.

Participation aux réunions et ateliers collectifs préparatoires et de suivi du programme In-FINE.
Préparation d’In-FINE
Les adhérents sont invités à participer aux réunions de conception des actions et du programme d’In-FINE. Ceux-ci apportent leur expertise et permettent aux organisateurs de mieux comprendre les attentes et besoins. Ils conseillent sur les choix de sujets utiles à la communauté et cherchent à identifier les communs entre plusieurs communautés.
Les partenaires sont informés et invités aux réunions du comité des partenaires à distance ou en présence mais les frais de déplacement, d’hébergement et de restauration ne sont pas pris en charge.
In-FINE apporte l’ingénierie nécessaire à la réalisation des réunions du comité des partenaires. Il informe régulièrement les adhérents et les invite à diffuser le programme dans leur réseau et à encourager la participation de leurs membres.

Groupe de travail contributif
In-FINE organise des ateliers d’échanges de pratiques, de partage d’expériences réussies, de présentation de résultats d’expérimentations et de tests afin d’améliorer la connaissance mutuelle des acteurs des métiers du numérique pour l’éducation et la formation. Les adhérents contribuent à la réalisation des ateliers en apportant leur expertise.
En contrepartie :

• In-FINE prépare et anime les ateliers, produit une synthèse partagée avec tous et valorise les résultats sur son site web en citant les contributeurs 
• L’adhérent est cité dans la rubrique « Partenaires » du site infine.education.fr. Son logo et un lien renvoient vers une page dédiée de présentation de l’adhérent. Cette page web décrit succinctement le partenaire. Un lien vers le site de l’adhérent est disponible sur cette page ;
• L’adhérent a droit à un accès à la plateforme de rendez-vous BtoB pour s’inscrire aux rdvs programmés et pour en programmer lui-même ;
• Un représentant du partenaire est invité à la soirée de gala du 3 juin au Futuroscope et à une Learning expédition du 4 juin.

Soutien financier
Pour les adhérents qui ont décidé d’apporter un soutien financier à In-FINE :

• La mention « Avec le soutien de » est associée au logo sur sa page de présentation sur le site infine.education.fr ;
• Deux membres du partenaire sont invités à la soirée de gala du 3 juin et à une Learning expédition du 4 juin à Poitiers (ils auront le choix entre une visite d’un des laboratoires d’innovation (CNED, IHEEF, • • • Réseau Canopé) ou le Futur Classroom Lab du lycée pilote innovant ou enfin les laboratoires de recherche ;
• Le logo du partenaire sera affiché lors de l’événement en présence à Poitiers sur un kakémono « comité des partenaires » dans le palais des congrès ou dans le palais des Comtes de Poitou-Ducs d’Aquitaine.

Co-organisation d’une des actions des 11 dispositifs décrits dans le document de présentation du programme.
In-FINE et un adhérent peuvent décider d’organiser une action en commun ou un adhérent peut décider de participer plus activement à une action programmée par In-FINE.

Action organisée en commun
In-FINE s’accorde avec l’adhérent sur son apport, la participation à la préparation, la mobilisation de son réseau et les interventions dans l’action, etc.
Dans ce cas, In-FINE signe, une convention de partenariat. Les actions de chacun sont présentées et l’apport en ressources humaines et financières de chaque partie est déclarée.

Action de l’adhérent valorisée dans In-FINE
In-FINE peut promouvoir l’action déjà existante d’un adhérent que celui-ci souhaite promouvoir dans le programme d’In-FINE.
L’action doit être compatible avec les valeurs d’In-FINE et en accord avec les sujets traités dans l’année. Le comité de programmation est seul juge. Il valide la promotion d’une action existante d’un adhérent.
L’apport d’In-FINE est défini comme suit :

• L’inscription de l’action dans le programme ;
• La mise à disposition d’un temps et l’accès à certaines fonctionnalités de la plateforme IN-FINE, accès à la réservation et à la réalisation d’un webinaire, d’un atelier ou d’un coffee break en visioconférence 
• La présence du logo de l’adhérent dans le programme avec la présentation de l’action ;
• Le bilan de l’action en fin de programme.

Sur le financement de l’action, c’est l’adhérent qui rémunère les intervenants et paye les frais éventuels de déplacement et d’hébergement. Les apports en industrie d’un adhérent liés à la promotion d’une de ces propres actions ne peuvent être comptabilisés comme un soutien financier. Pour un adhérent, le soutien financier à In-FINE ne donne pas droit automatiquement à la promotion d’une action.
Les autres membres du comité des partenaires peuvent accorder leur soutien à l’action coproduite par In-FINE et un partenaire en promouvant l’action par tous les moyens de communication ou en accueillant l’action dans leurs locaux ou dans des lieux à leur disposition.

Annexe 1

Manifeste
Avec la santé, l’environnement et l’économie, l’éducation apparaît plus que jamais comme l’un des défis majeurs que seule une approche systémique et internationale est véritablement en mesure d’appréhender.
Persistantes depuis des années, les difficultés rencontrées pour permettre le développement personnel, professionnel et citoyen de tous ont été encore soulignées à l’occasion de la pandémie de coronavirus.
C’est dire si nous vivons une occasion unique pour penser et réaliser une transition éducative à la mesure des enjeux sociaux et culturels du 21e siècle. Des transformations qui ne peuvent faire l’économie de questionner les fondamentaux d’une éducation appréhendée au sens le plus large de l’ensemble des institutions, structures et acteurs territoriaux, nationaux et internationaux qui concourent à l’éducation de tous les publics.
Il s’agit de s’accorder sur l’étendue des savoirs indispensables à l’homme d’aujourd’hui, d’élaborer les principes d’ingénierie pédagogique les plus efficients et de mobiliser tous les moyens requis. L’ambition est considérable puisqu’il s’agit d’accompagner par la formation l’éducation de tous avec des dispositifs plus inclusifs, plus éthiques et plus équitables. Des dispositifs résilients, capables de respecter des contraintes didactiques et pédagogiques mais aussi économiques et environnementales.
Dans cette perspective, les techniques numériques sont appelées à jouer un rôle majeur. Elles l’ont démontré durant la période de confinement même si elles n’ont pas permis de réduire l’impact négatif de la précarité sociale. Si les fractures numériques sont souvent et justement évoquées, qu’elles désignent l’équipement, la connectivité, les ressources, les compétences d’utilisation ou la nature même des usages, c’est maintenant à l’inclusion numérique qu’il convient de travailler afin d’étendre à tous l’intérêt du numérique.
Par nature, la transition éducative ne peut être que collective. Un demi-siècle de numérique éducatif a montré l’impuissance des initiatives sectorielles et des visions nationales. Toutes les confrontations de points de vue, tous les partages d’expériences, toutes les actions collectives, toutes les alliances et les partenariats sont utiles à l’élaboration de politiques qui conservent leur souveraineté et respectent la spécificité des contextes.
De nombreuses propositions sont publiées, de nombreuses actions sont d’ores et déjà engagées et c’est à la poursuite de ce débat ouvert et constructif que le forum international In-FINE, invite toutes les institutions, communautés, collectifs et acteurs. Notre objectif est d’instaurer le dialogue entre praticiens de l’éducation et de la formation, chercheurs, entrepreneurs des EdTech, parents, élèves et citoyens pour contribuer à l’élaboration de nouvelles propositions et de nouvelles collaborations.

Annexe 2

Organisateurs
In-FINE est conçu par 14 organisations publiques, associatives et privées :

• Le ministère de l’éducation nationale de la jeunesse et des sports, le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, la région académique de Nouvelle Aquitaine et l’académie de Poitiers
• Des opérateurs publics nationaux : CNED, IHEEF, Réseau Canopé, France Education International ;
• Des universités : Comue Léonard de Vinci et Université de Poitiers ;
• Des collectivités : Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine, Département de la Vienne, Grand Poitiers,
• Des associations professionnelles de l’accompagnement : SPN, Technopole Grand Poitiers,
• Des centres de culture scientifique et technique : EMF et réseau Nouvelle Aquitaine

Annexe 3

Temps forts et dispositifs du programme In-FINE
Le programme est composé de 5 séquences - Lancement / 3 temps forts thématiques / Evénement physique de juin, qui sont autant de jalons de regroupements et d’échanges avec toute la communauté inscrite sur In-FINE. Le dernier temps fort a lieu à distance et en présence les 3, 4 et 5 juin sur la plateforme digitale et à Poitiers.
05 février, 10h-12h : Communication sur le programme In-FINE ;

• 11 mars, 10h-12h : Lancement officiel ;
• 11 mars, 14h-16h : Temps fort thématique 1 : Eduquer au numérique ;
• 08 avril, 10h-12h : Temps fort thématique 2 : Transformer les pratiques pédagogiques
• 20 mai 10h-12h : Temps fort thématique 3 : Accompagner les parcours d’apprentissage ;
• 03, 04 et 05 juin : Evénement final In-FINE en présence et à distance.

Les « Temps fort thématiques » sont suivis d’une série d’ateliers, conférences, master classes en ligne idéalement dans la même semaine, voire les deux semaines suivantes.


[2] Vers une société apprenante, rapport sur la recherche et le développement de l’éducation tout au long de la vie, mars 2017, http://cache.media.education.gouv.fr/file/2017/40/3/Rapport_recherche_et_developpement_education_V2_756403.pdf